Plaisirs coupables, de Laurell K. Hamilton

• Quatrième de couverture :
Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m’appellent  » l’Exécutrice  » et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c’était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n’est pas toujours très exaltant et mon patron m’exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s’en servir. Tuer des vampires, c’est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d’enfance. Depuis qu’ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

• Un petit mot sur l’auteure :

Laurell K. Hamilton est née en 1963 dans une petite ville de l’Arkansas. Après un passage dans une école religieuse et des études d’anglais et de biologie, elle se tourne vers l’écriture. Son premier livre, Nightseer, un roman de fantasy qu’elle définit comme un mélange de Tolkien et de Howard, paraît en 1992. Dès l’année suivante, elle crée le personnage d’Anita Blake auquel elle consacrera un roman chaque année, écrivant parallèlement des novélisations pour les séries Star Trek et Ravenloft. Sa persévérance finit par payer à la fin des années 90. Portées par un bouche-à-oreille exceptionnel, rééditées, les aventures de sa tueuse de vampires sont aujourd’hui d’énormes best-seller aux États-Unis. Elle savoure son triomphe en famille à Saint Louis dans le Missouri, la ville des exploits de sa chère Anita.

• Mon avis :
Une lecture rapide. Qui m’a plongé dans l’univers d’Anita Blake, une tueuse de zombies reconvertie aux vampires.
Ayant commencé la série True Blood un peu après avoir fini ce livre, j’ai trouvé quelques similitudes comme les vampires connus du monde, les bars à vampires où les humains peuvent aller, ou encore les vampires qui ne peuvent pas sortir le jour, j’avais commencé les vampires avec Twilight et Journal d’un vampire, donc ça m’a un peu changer, mais pas gêné le moins du monde.
J’ai été un peu surpris de trouver des rats-garous, je me demande ce que me réserve les prochains tomes. J’ai hâte !
Une histoire pleine d’action, de mystères. Je me demandais vraiment qui étais ce tueur de vampires. Dès que j’ai su qui c’était, ça m’a pas semblé évident.
Un bon livre pour les fanas de Bit-lit !

• Note :
7.5/10

Ce livre fait parti de mon challenge Livraddict, bien que je ne l’avais pas prévu ! =)

La petite marchande de prose, de Daniel Pennac

• Le résumé :
Clara qui se marie en blanc avec un directeur de prison de 40 ans son aîné, Benjamin qui démissionne pour la cinquantième fois, la Reine Zabo qui le rattrape pour la cinquante-et-unième et Julius, le chien, qui promène sa sagesse toute langue dehors: la routine, en quelque sorte, pour la tribu Malaussène ! Mais voilà que le mariage déraille. Et Benjamin se retrouve embarqué dans une nouvelle histoire à dormir debout, l’une de ces histoires qu’il aime lire à toute sa tribu réunie en cercle autour de lui, le soir avant de dormir. Sauf que cette fois, tout est vrai…

• Les plus :
– Une intrigue très bien ficelée.
– Des personnages qui m’ont fait rire.
– Une enquête quelque peu intrigante, qui laisse le suspense sur ce qui va se passer après.

• Les moins :
– Le plan, qui à l’air identique, en certains points, au premier livre.
– J’ai failli lâcher à quelques endroits.

• Pour résumer :
Mon deuxième livre de Pennac. Une famille Mallaussène qui va tomber dans des aventures… quelques peu mortelles ?
Des personnages qui ne devaient pas se rencontrer, qui se rencontrent quand même, au grand désarroi de certains…
La famille Malaussène, qui malgré leurs mésaventures, me font toujours autant rire. Ils sont tellement attachants. Le vieil inspecteur qui joue à la nounou, me fait rire tout seul dans mon lit.
Dans les livres de Pennac, c’est surtout les fins que je préfère ! Je ne dirais rien qui pourrait vous couper l’appétit de lire ce livre, mais ne lâchez pas en plein milieu, la fin vaut le coup d’œil. J’avoue qu’à certains moments, j’ai failli abandonné… Heureusement que le Challenge Livraddict est là 😀

• Note :
6/10

L’enchantement de la fée

Le résumé :

 » Si les vieilles dames se mettent à buter les jeunots, si les doyens du troisième âge se shootent comme des collégiens, si les commissaires divisionnaires enseignent le vol à la tire à leurs petits-enfants, et si on prétend que tout ça c’est ma faute, moi, je pose la question : où va-t-on ?  » Ainsi s’interroge Benjamin Malaussène, bouc émissaire professionnel, payé pour endosser nos erreurs à tous, frère de famille élevant les innombrables enfants de sa mère, coeur extensible abritant chez lui les vieillards les plus drogués de la capitale, amant fidèle, ami infaillible, maître affectueux d’un chien épileptique, Benjamin Malaussène, l’innocence même ( » l’innocence m’aime « ) et pourtant… pourtant, le coupable idéal pour tous les flics de la capitale.

Mon avis :
Je découvre Daniel Pennac avec La Fée Carabine, et je continue dans ma lancée avec La Petite Marchande de prose
D’habitude je ne lis pas de policier, mais je n’avais vu que de bons avis sur ce livre donc… J’ai tenté ! Et j’ai beaucoup aimé !
Après un premier chapitre assez… percutant, les chapitres s’enfilent facilement. J’ai trouvé les petites parenthèses du narrateur très sympathiques.
Dans un quartier loufoque, les enquêtes courent les rues, se croisent, se bousculent, et se rejoignent. 
Le pauvre Malaussène, le bouc émissaire, vivant dans une famille nombreuse, aussi innocent qu’un escargot traversant l’autoroute, va se retrouver malgré mêlé à tout ça.  
J’ai beaucoup aimé le point de vue de Pennac par rapport aux policiers, qui étaient toujours sur la mauvaise voie, et qu’ils étaient toujours obligés de demander à leurs collègues de faire les choses à leur place.
Le personnage de Van Thian, et sa veuve Hô, m’a beaucoup fait rigoler. Je garde le suspense, mais je dis juste que c’est surtout à la fin, que ce personnage m’a vraiment beaucoup plu… 
Note : 7.5/10 
Il fait parti de mon challenge Livraddict ! =) Et de 4 !