Plaisirs coupables, de Laurell K. Hamilton

• Quatrième de couverture :
Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m’appellent  » l’Exécutrice  » et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c’était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n’est pas toujours très exaltant et mon patron m’exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s’en servir. Tuer des vampires, c’est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d’enfance. Depuis qu’ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

• Un petit mot sur l’auteure :

Laurell K. Hamilton est née en 1963 dans une petite ville de l’Arkansas. Après un passage dans une école religieuse et des études d’anglais et de biologie, elle se tourne vers l’écriture. Son premier livre, Nightseer, un roman de fantasy qu’elle définit comme un mélange de Tolkien et de Howard, paraît en 1992. Dès l’année suivante, elle crée le personnage d’Anita Blake auquel elle consacrera un roman chaque année, écrivant parallèlement des novélisations pour les séries Star Trek et Ravenloft. Sa persévérance finit par payer à la fin des années 90. Portées par un bouche-à-oreille exceptionnel, rééditées, les aventures de sa tueuse de vampires sont aujourd’hui d’énormes best-seller aux États-Unis. Elle savoure son triomphe en famille à Saint Louis dans le Missouri, la ville des exploits de sa chère Anita.

• Mon avis :
Une lecture rapide. Qui m’a plongé dans l’univers d’Anita Blake, une tueuse de zombies reconvertie aux vampires.
Ayant commencé la série True Blood un peu après avoir fini ce livre, j’ai trouvé quelques similitudes comme les vampires connus du monde, les bars à vampires où les humains peuvent aller, ou encore les vampires qui ne peuvent pas sortir le jour, j’avais commencé les vampires avec Twilight et Journal d’un vampire, donc ça m’a un peu changer, mais pas gêné le moins du monde.
J’ai été un peu surpris de trouver des rats-garous, je me demande ce que me réserve les prochains tomes. J’ai hâte !
Une histoire pleine d’action, de mystères. Je me demandais vraiment qui étais ce tueur de vampires. Dès que j’ai su qui c’était, ça m’a pas semblé évident.
Un bon livre pour les fanas de Bit-lit !

• Note :
7.5/10

Ce livre fait parti de mon challenge Livraddict, bien que je ne l’avais pas prévu ! =)

Publicités

7 réflexions sur “Plaisirs coupables, de Laurell K. Hamilton

  1. Le rat-garou est très tendance ces temps-ci ! 🙂 Il existe aussi chez Kate Daniels ! En tout cas, bienvenue dans le monde d'Anita Blake !

  2. Je l'ai lu aussi, ainsi que le volume deux et j'ai aimé même si ce n'est vraiment pas folichon parfois, surtout le volume un je trouve.
    J'ai le volume trois et quatre qui m'attende sagement d'ailleurs ^^

  3. J'ai lu celui là aussi (mais pas chroniqué… je devrais, mais là ca fait deux mois et demi… ca risque d'être serré).

    Bref. Moi j'ai pas accroché. C'était trop gore pour moi, en fait. Entre toutes ces réanimations, ces humains esclaves sexuels, cette torture omniprésente,… j'ai eu vraiment du mal à le terminer.

Laisse ta trace

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s